Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Samedi (10/07/04)
Mal bouffe
--> Quelques liens ;-)

Les "bons"...

Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments Institut National d'éducation et de prévention pour la santé

Contre les "méchants"...

Commission des affaires sociales du Sénat (Mal bouffe) Association Nationale des industries alimentaires (Mal bouffe)

"L'obésité et le sur-poids des enfants ont triplés en 20 ans, en France, pour atteindre 16% des enfants", "Interdire c'est ringard", Philippe Douste-Blazy (Mal bouffe) Francis Giraud (Mal bouffe) Jean-Louis Lorrain (Mal bouffe) Nicolas About (Mal bouffe)

Source: Le Monde édition papier daté Samedi 10 Juillet page 5. voir aussi
Ecrit par fgranger, à 17:36 dans la rubrique Politique française.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Dimanche (30/05/04)
La Ville de Puteaux poursuit en justice LE PARISIEN et
Lors du prochain conseil municipal, le vendredi 4 juin, la majorité ceccaldiste devra approuver (et elle le fera bien entendu) la volonté des 2 maires de Puteaux (nos sénateur, député et conseiller général Charles et Joëlle Ceccaldi) de poursuivre pour diffamation LE PARISIEN et MonPuteaux.com ! [...]
Que reprochent les Ceccaldi à MonPuteaux.com : d'avoir publié un extrait de cet article. Je vais donc être poursuivi pour avoir cité Le Parisien ?! [...] [MonPuteaux.com (Puteaux 92800)]
via Loic
Décidément, c'est une ville dans laquelle il ne fait pas bon vivre...
Ecrit par fgranger, à 16:42 dans la rubrique Politique française.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Dimanche (16/05/04)
Un auteur de carnets inquiété par la police...
christopheChristophe blogs on monputeaux.com. He is a citizen of the city Puteaux that is close to Paris.

[...]

Today, he has been stopped in the street by the Police Municipale (the local French Police) who tried to arrest him for his blogging. Fortunately for Christophe, the National Police arrived immediately as they found what was happening weird, and let him go.

[...] * Update: Christophe just filed a complaint at the National Police for "abuse in power", good luck, Christophe ! * [Loic Le Meur Blog]
C'est dingue !
Ecrit par fgranger, à 19:30 dans la rubrique Politique française.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Mardi (30/03/04)
La politique n'est pas un jeu
--> Pourtant certains s'en amusent à tord
Avertissement préalable : J'ai réfléchi quelques temps avant de mettre en ligne ce texte. Mon objectif n'est pas d'aller dans une politique de l'exagération qui viserait à provoquer en commentant - parfois cyniquement - les extraits du post de Loïc que je cite ici. ...

Edit : une autre analyse du billet de Loïc Le Meur, par aqb. [Hemisphair]
Hemisphair, toujours excellent, et Aquoibon, très bien écrit aussi.
Ecrit par fgranger, à 22:17 dans la rubrique Politique française.
Lire l'article ! (suite de l'article + 2 commentaires)
Dimanche (28/03/04)
"Votez oui, votez non, mais votez"
Les moins jeunes se souviendront de ce slogan...
Ecrit par fgranger, à 11:06 dans la rubrique Politique française.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Lundi (22/03/04)
Le scandale du vote électronique arrive en France
Je découvre avec une déception certaine que la France s’apprête, comme souvent, à commettre les mêmes erreurs que chez nos voisins d’outre-Atlantique avec l’adoption de la machine à voter. [...] [padawan.info/fr 2.0]
Allez lire les commentaires de ce billet, discussion chaude et d'actualité.
Ecrit par fgranger, à 17:38 dans la rubrique Politique française.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Dimanche (21/03/04)
Devoir civique
--> Emotion
Aujourd'hui je suis assesseur d'un bureau de vote de ma commune. Ce bureau de vote est limitrophe entre quelques rues de petites maisons et quelques immeubles HLM. Nous avons en même temps les cantonales et les régionales. Je tiens la liste d'émargement. Et quand l'autre assesseur me donne le numéro d'inscription, je jette un oeuil à l'électeur avant de rechercher son inscription. Cela me permet en particulier de me préparer à prononcer des noms auquels je ne suis pas habitué ("Parce qu'à prononcer vos noms sont impossibles..." Leo Ferré, l'affiche rouge)

C'est une opération sans âme. Mais, même si nous ne sommes pas tous du même bord parmis les assesseurs, c'est une opération vivante. Quelques plaisanteries, quelques sourires rendent ce travail fastidieux un peut moins pesant et nous réunissent autour du respect de formalisme républicain.

Et puis j'ai l'impression de voyager. En lisant les lieux de naissance, les noms des électeurs, mes voisins, je me réjouit de la richesse et de la diversité de la France. J'ai vu passer des gens nés dans le quatorzièmes, en Auvergne, en Bretagne, en Algérie, aux Comores, en Egypte... Et tous, Français, viennent ici pour élire les conseillers régionaux et les conseillers généraux qui vont s'occuper de leur environnement politique des prochaines années.

Un jeune homme a fait un scandale car il a voté pour les cantonales, et on lui refuse de voter pour les régionales. Il venait d'être naturalisé et n'avait pour pièce d'identité qu'une carte d'étudiant bien qu'il ait une carte d'électeur valide. Il venait d'être naturalisé et n'avait probablement pas encore eu le temps de se faire faire sa carte d'identité.

Une jeune femme ayant voté pour les cantonales passe dans notre bureau de vote pour les régionales sans s'arréter. Nous lui suggérons gentiment de voter aussi pour les régionales. Aprés un regard sur les bulletins de vote et un instant d'hésitation, elle s'"enfuit" en disant : "Je n'ai pas eu le temps d'y réfléchir" !

Tenir un bureau de vote c'est une position d'observeteur incomparable sur ses voisins, ceux qu'on ne voit jamais car nos rythmes de vies sont trop différents. Le jour de l'élection nous rassemble tous dans un même lieu, qu'on le veuille ou non !
Ecrit par fgranger, à 17:10 dans la rubrique Politique française.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Jeudi (18/03/04)
Halte au vote électronique !
Il faut stopper le vote électronique tant que celui n'offre pas les mêmes garanties que le scrutin républicain à bulletin secret et avant qu'il ne devienne un scandale national.

Les machines à voter, telles qu'approuvées par le Ministère de l'intérieur, posent les deux problèmes essentiels suivants :

  1. elles n'offrent aucune trace papier permettant à la fois à l'électeur d'avoir l'assurance que la machine a enregistré son vote correctement et à la collectivité de procéder à un décompte manuel pour vérification en cas de problème ou de contestation
  2. ce sont des boites noires dont le logiciel et le socle technique ne sont connus que de leur constructeur, empêchant la collectivité d'en connaître le fonctionnement.

Le premier point est à attribuer à un fâcheux oubli dans la rédaction du cahier des charges ou, pire, un choix délibéré de ses commanditaires. Tout scrutin, quel qu'en soit le déroulement, doit permettre une vérification a posteriori et incontestable des votes exprimés. Je n'ose imaginer les implications tant juridiques que financières en cas de contestation d'un scrutin si l'on s'avère incapable de recompter les votes avec certitude. La plupart des états américains qui ont oublié ce "détail" sont en train de revenir en arrière, sous la pression de leurs citoyens, pour qu'une trace papier soit délivrée pour chaque vote exprimé (et cela va leur coûter horriblement cher, puisque ce n'était pas dans le cahier des charges initial).

Le second point est tout simplement inacceptable. Il est à contraster avec un scrutin manuel dont la transparence est totale (urnes transparentes, décompte par les citoyens, bulletins conservés sous scellés). Il est aussi bon de rappeler que la sécurité par l'obscurité est un leurre et que c'est une méthode qui n'a pas sa place dans un processus électoral de la République (res publica, la chose publique).

Il est donc indispensable d'interpeller la classe politique pour qu'elle cesse de jouer avec le feu et qu'elle adopte un moratoire sur le vote électronique tant que ce dernier n'offrira pas, et ce de manière absolument indiscutable, les mêmes garanties de sécurité, d'intégrité et de transparence que le scrutin manuel actuellement en vigueur.

Si vous pensez, comme moi, que l'intégrité d'un scrutin a une importance capitale pour notre démocratie, et qu'il s'agit d'un sujet où le principe de précaution a bien sa place, alors merci de tout faire pour sensibiliser vos élus à ce problème.

Je lance un défi à la communauté du Logiciel Libre, à l'instar du projet Open Vote Foundation. Si l'on part du principe que le vote électronique est inéluctable (c'est un postulat, pas une certitude) il est indispensable qu'un projet équivalent voit le jour dans la langue de Molière.

Je lance un autre défi aux hommes et femmes politiques weblogueurs à trois jours du premier scrutin national : publiez votre point de vue sur ce sujet. Celles et ceux qui ont le courage de venir commenter ici-même ou faire un lien vers ce billet gagneront ma reconnaissance citoyenne, quel que soit leur point de vue pourvu qu'il soit argumenté. Langue de bois interdite, cela va sans dire. [padawan.info/fr 2.0]

Ecrit par fgranger, à 23:36 dans la rubrique Politique française.
Lire l'article ! (suite de l'article + 1 commentaires)
Mercredi (17/03/04)
Voter blanc et s'abstenir : ce n'est vraiment pas la même chose !
Aujourd'hui, NdJ fait part de sa circonspection quant aux élections régionales et ajoute :
"Alors, j'irais bien voter blanc. Mais quel intérêt, vu que désormais, voter blanc et s'abstenir, c'est la même chose, si on se fie aux résultats en pourcentages que nous suivrons tous, fébriles, dimanche soir ?"
Même si, effectivement, le vote blanc n'est pas pris en compte dans les suffrages exprimés, il est important de préciser qu'il bénéficie, pour la première fois lors de ses élections régionales, d'un premier degré de reconnaissance. En effet, le 30 janvier 2003, les députés ont adopté une loi précisant que, désormais, les votes blancs sont comptés séparément des bulletins nuls.
Le premier article de cette loi contient la mention suivante (les gras sont ajoutés) :
«Les bulletins blancs sont décomptés séparément et annexés au procès-verbal. Ils n'entrent pas en compte pour la détermination des suffrages exprimés, mais il en est fait mention dans les résultats des scrutins.»
Donc, non, voter blanc et s'abstenir, ce n'est décidément pas la même chose. [Hemisphair]
Ecrit par fgranger, à 21:50 dans la rubrique Politique française.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Vendredi (20/02/04)
Exclusif : le blog de Dominique Strauss-Kahn est lancé
--> Je ne comprend pas...
Via Loïc Le Meur. Lancement ce jour du blog de Dominique Strauss-Kahn. [...] [mediaTIC - actualite du blog et des blogs]
Je ne comprend pas bien le sens du mot "Exclusif" ?

Et un politicien français qui utilise une solution non localisée, c'est un évènement négatif pour la démocatie. De plus il devrait être au courant que la loi française exige que les logiciels et leurs documentations soient fournies en français.
Ecrit par fgranger, à 22:20 dans la rubrique Politique française.
Lire l'article ! (suite de l'article + 4 commentaires)
Articles suivants